Votre Panier

VirtueMart
Votre panier est actuellement vide.

Itw piste par piste : NX - Entre 2 Nuits

NX (Mafia Canine / Vice 2 Forme / Doggy Phunk Palace, rien que ça...) revient sur Entre 2 Nuits, son 2ème solo sorti l'année dernière, avec son ton unique, comme toujours il faut un petit temps d’adaptation mais ça vaut le coup d’œil…

en écoute ici :

NX - Entre 2 Nuits

01- J’aurai voulu : Bon bah pour commencer j’aurai voulu qu’tu notes que j’ai déjà donné mon avis sur les pistes une par une dans le livret mais bon… ça va qu’c’est pour le site :P Alors J’aurai voulu c’était l’idéal pour entamer l’album, très représentatif, niveau instrumental c’est typique du NX nouveau, avec Dogg Master au Rhodes, de la disto et des arrangements bien crades, comme à la maison. Niveau texte pareil on commence sur du typique, en mode listing. C’est Eric Fodil qui a géré le mastering de l’album et c’est l’un des morceaux qui en ont le plus bénéficié parce qu’on est sûrs de sa couleur, c’est un style qu’on maîtrise à peu près…

02- Kryptonite 0 : Déjà beaucoup plus expérimental, le coup du « fais moi un instru rap lourd et vas-y que j’rajoute des guitares dès qu’t’a l’dos tourné», j’lui ai fait 2-3 fois au pauvre Dogg Master, et de temps en temps ça marche, là en l’occurrence j’en suis assez content… Le thème c’est la Kryptonite, j’voulais approfondir le premier morceau qu’on avait placé dans le Wanted, depuis j’en ai fait un bootleg, s’il faut encore expliquer c’que j’appelle la Kryptonite ça valait pas la peine d’en faire 12 versions…

03- D’Esclaves en Rois : C’est l’un des premiers morceaux qu’on ait enregistrés pour cet album, ça se ressent peut-être dans l’texte que j’trouve un peu fouilli avec le recul, mais y’a quand même de jolies choses… J’ai fait l’arrangement de fin moi-même, j’voulais un passage un peu dub sur l’album et cette basse s’y prêtait bien, j’aime bien, j’suis content, bah quoi ?

04- Tais-toi et Danse : Ma préférée… Bon j’vais pas recommencer avec ça mais c’est vrai que si j’dois en ressortir une de l’album aujourd’hui c’est celle-ci, d’office. Comme J’aurai voulu, c’est vraiment ma couleur, j’ai aucun regret dessus, c’est sûrement celle qui vieillira le mieux. Après le texte ben on entame le passage un peu « public féminin », que j’trouve, en général, plus agréable que les passages où j’raconte que le monde va mal. Question d’goûts.

05- Elle et Moi : Comme Tais-toi et Danse, si t’es un mec et qu’ça t’a plu c’est cool mais c’est vrai qu’si t’a pas aimé ben c’était pas pour toi de toutes manières… Et puis un morceau avec Dogg Master et Kedy tu peux être sûr qu’à un moment on va t’parler de notre amour des femmes, même si c’est une chanson qui parle de ma bagnole… C’est l’un de ceux où j’ai le plus laissé parler l’instru, à un moment d’la conception de l’album il a fallu couper quelques morceaux pour que ça rentre dans le cd et celui-là j’ai pas pu, je voulais qu’ça dure, avec le solo de percus à la fin… Jusqu’ici il est pas mal cet album.

06- Princesse : Là on entre dans les trucs plus expérimentaux… C’est pas vraiment la couleur que j’espérais mais on n’a pas pu profiter entièrement d’Yza Ya, le groupe d’Osyrys, c’est un morceau écrit et enregistré pendant une ride chez eux, du coup on n’est pas allés aussi loin qu’on aurait pu avec plus de temps. Y’a quand même beaucoup de bonnes choses, la fin, Osy qui m’régale à chaque fois, et puis malgré les apparences c’est pas un thème que j’ai sorti à toutes les sauces.

07- Alors on Prend : Ca doit être le dernier morceau enregistré, je croyais qu’il restait de la place, j’avais quelques punchlines, un texte un peu « rap français » d’où la dédicace à Time Bomb… La prod est fraiche, y’a un peu d’technique… C’est pas nul.

08- Entre 2 Nuits : Là tu va avoir des problèmes :P Bizarrement j’ai pas grand-chose à en dire, c’est mon poto Luc qui fait tout sur ce morceau, guitare, basse, batterie, emballez c’est pesé, je m’suis contenté d’rajouter des mots … A l’avenir on va faire comme ça plus souvent parce qu’il maîtrise son sujet et ses instruments, et sa façon de voir la musique me va bien. Après le thème ben tout est dit, ça va pas aller en s’arrangeant…

09- Kryptonite 2 : Là j’voulais baisser un peu la tension, j’en ai profité pour démontrer le talent de Djë et Caramelo et aussi donner une occasion à Soso de montrer que non, vraiment, il s’en fout, il est dans son trip il aime ça faut pas l’emmerder. Du coup le thème c’est un peu du recyclage c’est vrai que c’était pas ma priorité, mais le résultat est assez proche de c’que j’voulais. Le remix électro dans l’bootleg est vraiment bon d’ailleurs je sais plus qui l’a fait mais j’me l’passe en boucle :P

10- Bad News : Ca y’est là tu peux pas faire plus expérimental. Je sais pas c’qui m’a pris, Dogg Master non plus d’ailleurs, mais je suis assez fier, si t’a déjà entendu un morceau de rap comme ça faut vraiment qu’on discute… Du coup c'est vrai c’est un peu fouilli mais bon tu m’fais parler d’mon album, un truc que j’ai peaufiné au maximum, que des gars comme Dogg Master et Eric Fodil ont corrigé derrière, évidemment j’suis à peu près content d’tout, j’vais t’donner l’impression que j’me kiffe mais si j’l’avais sorti alors que j’en aime pas la moitié ç’aurait été te prendre pour un con, c’est pas l’genre de la maison…

11- Dans ma Cage : J’voulais quand même un morceau ou 2 dans la lignée de Nuit Blanche, le premier solo, parce que c’est moi aussi, bon y’a plus de guitares c’est sûr mais ça reste dans l’ambiance je pense. Prod de Switch, texte introspectif, ça met dans l’bain…

12- Perdus : Retour à l’expérimental, alors le texte c’est une référence à Lost, la dernière série qui m’ait vraiment retourné la tête, mais bon là ça reste discret… J’aime beaucoup l’instru, Dogg Master fait pas ça tous les jours.

13- Quand tu t’en vas : Pareil, c’est un test, j’en suis encore plus content (décidément le mec est content c’est bien ça change) avec la p’tite minute drum’n’bass arrangée à partir d’Another night with the stars… Et puis c’est une belle histoire, si j’devais garder que 3 morceaux de tous ceux qu’j’ai déjà sortis, y’aurait celui-ci. Bon j’sais pas c’que j’en ferai parce que contrairement aux apparences m’écouter moi-même ça m’excite pas des masses, mais y’a toujours le refrain…

14- A ton enterrement : bon celui-là c’est plus dur. Je crois que c’est mon meilleur texte, Switch et Dogg Master se sont vraiment défoncés sur l’instru, mais quand même, c’est dur à écouter. Trop noir. Le mec j’ai envie d’lui dire « mais saute d’une falaise mets-toi une balle je sais pas mais fais quelque chose reste pas comme ça… ». Je sais pas c’qui m’a pris. Tout ces morceaux parlent d’amour si tu regardes bien, Perdus le mec aime les gens il a pitié d’eux, Quand tu t’en vas, ça parle d’un amour qui disparaît avec le temps, Kryptonite le mec aime les cailloux… ou l’artisanat disons, ben là le mec aime la nature, et du coup il se sent un peu abandonné, le morceau est dur, mais l’amour aussi c’est dur ma couillasse.

15- Ma génération fait peur : Comme je disais dans le livret, j’voulais faire une réunion d’famille mais on avait pas d’quoi acheter des cadeaux et des chocolats alors on a fait un barbecue… Faut voir c’qu’on a jeté dans l’feu après… Il manque à peu près personne, peut-être Doggy G, Kedy… mais ils sont ailleurs sur l’album, Scalpa mais alors lui pour le choper… Ptet d’autres gars qu’j’ai rencontrés depuis mais ils seront sur les prochains, non dans l’genre morceau-manif j’pense que c’est à peu près au point.

16- Ephémère : Comme tu l’a sûrement remarqué il était déjà sur le Wanted mais j’voulais qu’il bénéficie du mastering, c’était lui ou Enchaîne-moi et comme j’avais déjà Dans ma Cage… Tu me suis ? Si j’devais l’critiquer maintenant il est peut-être un peu trop gentil, mais en même temps vu les 2 pistes qui précèdent ça fait pas d’mal… Et puis y’a Doggy G, dans un style où on l’entendra pas tous les jours alors qu’il le maîtrise bien, ça méritait d’aller sur l’album.

17- Et une bouteille de Rhum : le quart d’heure piraterie, obligé qu’est-ce que tu veux que j’te dise… C’est Luc qui m’a géré les guitares, Dogg Master qui a sublimé le tout, j’ai collé un texte, après bah laisses-toi faire. Il conclue l’album comme je l’voulais, ça donne un coté moins négatif, plus instrumental, c’est le milieu de la trilogie, il me fallait des tests comme ça, des morceaux qui ressemblent à rien d’autre, sortis de nulle part… Comme ça avec le prochain j’peux vraiment en finir avec cette histoire. Rendez-vous à c’moment-là, et pour le coup au lieu d’me demander tu sera gentil tu lira le livret. Quel conard ce NX.


Copyright Doggy Phunk Palace © 2014. All Rights Reserved.